Christian retourne chez lui pour le mariage de son pĂšre avec le cƓur lourd parce que c’est un endroit qu’il a fui et qui lui rappelle de mauvais souvenirs. Il retrouve par la mĂȘme occasion son ami d’enfance Olivier et c’est immĂ©diatement comme s’ils ne s’Ă©taient jamais perdus de vue. En discutant avec sa famille et ses anciennes connaissances, il se rend compte qu’un lourd secret les lie tous seulement, il n’y a que deux personnes qui sont au courant. Simon Stone ne nous met pas dans la confidence et grĂące Ă  ça, il parvient Ă  installer une bonne tension qui s’accroĂźt au fur et Ă  mesure que les personnages apprennent la vĂ©ritĂ©. Le rĂ©alisateur ne tombe pas dans le clichĂ© du banal mĂ©lodrame puisque chaque fois qu’un personnage apprend la vĂ©ritĂ©, c’est dans des scĂšnes hors champ oĂč l’on ne voit que leur rĂ©action. Un choix judicieux qui permet d’amplifier la rĂ©vĂ©lation qui concerne les personnes les plus touchĂ©es par cette nouvelle. “The Daughter” est un drame familial assez simple si l’on ne prend en compte que l’histoire, mais il est bonifiĂ© par une trĂšs jolie rĂ©alisation et par un impeccable casting notamment Odessa Young et Ewen Leslie.

After a fifteen-year absence, Christian (Paul Schneider) returns home to rural New South Wales for the marriage of his father, Henry (Academy Award winner Geoffrey Rush), the wealthy owner of the local mill that’s been the economic bedrock of the community for generations. Christian gets reacquainted with his old friend Oliver (Ewen Leslie) and finds himself drawn to Oliver’s family, which includes wife Charlotte (Miranda Otto), daughter Hedvig (Odessa Young), and father-in-law Walter (Sam Neill). When Henry announces the imminent closure of the mill, it sends a quake through the community, particularly Oliver’s family, and the subsequent fissures release bitter secrets.

TV SHOW : THE YOUNG POPE

L’ascension de Pie XIII, nĂ© Lenny Belardo, le premier Pape italo-amĂ©ricain de l’Histoire. Cet homme au pouvoir immense est dotĂ© d’une personnalitĂ© complexe et contradictoire. D’un conservatisme fleurant l’obscurantisme le plus archaĂŻque, il se rĂ©vĂšle pourtant Ă©perdu de compassion envers les plus pauvres et les plus faibles. Et malgrĂ© les trahisons de son entourage et sa peur de l’abandon, y compris de son propre Dieu, il n’hĂ©sitera pas Ă  se battre avec la plus grande ferveur, en franchissant plus d’une fois les limites Ă©dictĂ©es par les pauvres mortels.

From Paolo Sorrentino, director of the Academy AwardÂź-winning film ‘The Great Beauty,’ ‘The Young Pope’ tells the controversial story of the beginning of Pius XIII’s pontificate. Born Lenny Belardo, he is a complex and conflicted character, so conservative in his choices as to border on obscurantism, yet full of compassion towards the weak and poor. The first American pope, Pius XIII is a man of great power who is stubbornly resistant to the Vatican courtiers, unconcerned with the implications to his authority.

Comments