Archive for September, 2018

Localisée à proximité des commerces et à quelques encablures des plages de Palombaggia et de Cala Rossa, cette magnifique villa moderne et récente est signée par le prestigieux studio d’architecture KO. Elle bénéfice d’une vue panoramique sur le golfe et Porto-Vecchio.

Located near the shops and not far from the beaches of Palombaggia and Cala Rossa, this beautiful modern and recent villa is signed by the prestigious architecture studio KO. It enjoys a panoramic view of the Gulf and Porto-Vecchio.

by Daisy Wyatt of Independent

Damien Hirst a dévoilé aujourd'hui une nouvelle peinture à points basée sur le personnage de Disney, Mickey Mouse.
Hirst dit qu'il avait été inspiré à peindre le personnage de Disney parce qu'il lui rappelait «la joie d'être un enfant».

Damien Hirst has today unveiled a new spot painting based on Disney character Mickey Mouse. Hirst said he was inspired to paint the Disney character because it reminded him of “the joy of being a kid”.

Il a déclaré: «Mickey Mouse représente le bonheur et la joie d'être un enfant et j'ai réduit sa forme aux éléments de base de quelques points simples. J'espère que les gens l'aiment, car il est toujours reconnaissable instantanément - Mickey Mouse est une icône si puissante et universelle.

He said: “Mickey Mouse represents happiness and the joy of being a kid and I have reduced his shape down to the basic elements of a few simple spots. I hope people love it, because it is still instantly recognisable – Mickey Mouse is such a universal and powerful icon.”

«Mickey», peinture brillante sur toile, sera mis aux enchères le mois prochain chez Christie’s afin de collecter des fonds pour l’organisation caritative Kids Company.

“Mickey”, painted in household gloss on canvas, will be auctioned next month at Christie’s to raise money for children’s charity Kids Company.

Dans une masure de Californie, l’amour absolu, monstrueux, d’un père pour sa fille. Un coup de poing.
C’est un huis clos sur un territoire immense, dans le nord de la Californie, formidablement présent et vibrant, ouvert sur l’océan, sauvage, dangereux, couvert de forêts inextricables où l’on se perd comme dans les contes. Un face-à-face mortifère entre un père et sa fille, son « amour absolu », retirés dans une maison à la déglingue, une cabane rustique, abandonnée par la mère depuis longtemps disparue. Une maison de mec, remplie d’armes et d’outils, de bottes et de chemises à carreaux. Le père, écolo tendance sociopathe, élève sa fille à la dure, l’entraîne au tir et à la chasse, fustigeant sans cesse un monde extérieur qui court à sa perte. Turtle, quatorze ans, préfère de loin courir les bois, solitaire et pieds nus, que rester coincée sur les bancs du collège en compagnie d’élèves dont l’univers n’a rien à voir avec le sien.

Gabriel Tallent, dont c’est le premier roman, distille par une infinité de détails l’ambiguïté opaque de la relation entre le père et la fille, le lecteur prenant peu à peu conscience du pouvoir qu’il exerce sur elle, de la manière dont il la possède, l’aime et la terrorise. Le texte passe sans cesse du regard ­objectif, de l’observation au scalpel, souvent glaçante, aux tourments de Turtle, écartelée entre son amour pour celui qui la couve, et l’étouffe et la violente, et la conscience confuse de devoir s’en émanciper pour survivre. Le roman se nourrit de ces ambiguïtés et contradictions, du sentiment de culpabilité qui accable l’adolescente, se fait de plus en plus brûlant, ajuste ses coups de plus en plus violents jusqu’à certaines scènes paroxystiques qui laissent le lecteur sonné. L’auteur joue de cette tension jusqu’à donner à ce roman d’amour monstre des allures de thriller, sans rien ­sacrifier pourtant de la subtilité, de la finesse, de la complexité de son propos. Le talent littéraire de Gabriel Tallent est à la hauteur de son ­immense ambition.

At 14, Turtle Alveston knows the use of every gun on her wall;
That chaos is coming and only the strong will survive it;
That her daddy loves her more than anything else in this world.
And he’ll do whatever it takes to keep her with him.

She doesn’t know why she feels so different from the other girls at school;
Why the line between love and pain can be so hard to see;
Why making a friend may be the bravest and most terrifying thing she has ever done
And what her daddy will do when he finds out

Sometimes strength is not the same as courage.
Sometimes leaving is not the only way to escape.
Sometimes surviving isn’t enough.

This book has challenged me like no other. It’s a masterpiece. A work of art on a page. I guarantee this book will take your breath away’ Joanna Cannon, author of The Trouble with Goats and Sheep.
Brutal yet beautiful, My Absolute Darling has floored me. Dear Turtle, a heroine amidst the horror. Exceptional, unflinching storytelling’ Ali Land?, author of Good Me Bad Me.

En règle générale il est plutôt grossier de mettre en scène la mariée et le marié à leur propre mariage. Mais lorsqu’il s’agit de l’iconique Jaguar Type-E, même la royauté peut faire une exception. La Jaguar type-E du mariage du Prince Harry et de Meghan Markle, a provoqué un tel intérêt à la fin de la cérémonie du mariage Royal en mai dernier que
le fabricant automobile britannique a décidé de transformer un conte de fées ponctuel dans la réalité d’un véhicule de production.

Ici encore, c’était l’épitome de la marque “grace, espace et rythme”, cette fois-ci avec une finition Bespoke Bronze et équipée d’un groupe moto-propulseur électrique à réduction de vitesse unique capable de déplacer la balle élégante de 0 à 100km/h en seulement 5,5 secondes et avec une portée allant jusqu’à 280 km/h. Jaguar semble avoir trouvé un équilibre en respectant le passé tout en laissant l’extérieur perceptiblement inchangé, en actualisant avec goût l’intérieur avec des fibres de carbone et une instrumentation numérique.

Jaguar’s “Most Beautiful Car in the World” Goes Fully Electric

The general rule is it’s considered uncouth to upstage the bride and groom at their own wedding. But when it’s the iconic Jaguar E-Type we’re talking about, even royalty can make an exception. Prince Harry and Meghan Markle’s electrified matrimonial Jaguar E-Type Zero sparked such great interest with its appearance at the conclusion of the Royal Wedding this past May, the British luxury automotive manufacturer decided to turn a one-off fairytale into the reality of a production vehicle.

Here again was the epitome of the brand’s embodiment of “grace, space, and pace” philosophy, this time graced in Bespoke Bronze finish and fitted with an electric powertrain with single-speed reduction gear capable of moving the elegant bullet from 0-62mph in just 5.5 seconds and with a range in “excess of 170 miles”. Jaguar seems to have found a commendable balance of respecting the past by leaving the exterior perceptibly unchanged, while tastefully updating the interior with carbon fiber detailing and digital instrumentation/infotainment.

Hedi Slimane continue d’animer la rentrée autour de son opération de lifting de Celine. Après avoir dévoilé son premier modèle de sac, qui s’est fait “repérer” au bras de Lady Gaga, et le nouveau logo de la griffe début septembre, c’est au tour des images de sa première campagne signée pour la maison de couture d’être diffusées.

Sur son compte Instagram, la marque du groupe LVMH a posté une série de portraits en noir et blanc de jeunes filles et garçons à l’allure androgyne, dont certains sont juste vêtus d’un accessoire (voile, ruban, etc.), reproposant cette esthétique minimaliste troublante, teintée d’une touche rock underground, qui a fait le succès d’Hedi Slimane jusqu’ici.

Ces images en noir et blanc et leur graphisme particulier, avec le logo noir de la marque se détachant sur un fond blanc, ne sont pas sans rappeler celles shootées, suivant le même filon esthétique, par le créateur pour Saint Laurent, alors qu’il supervisait la relance de la griffe de Kering.

Une similitude qui n’a pas manqué de susciter le débat sur la Toile. Si les fans d’Hedi Slimane se réjouissent du retour du “maestro” et s’extasient devant ses images, beaucoup grincent des dents, notamment les fans de Celine qui ne reconnaissent plus leur marque, pointant les similitudes avec les campagnes de Saint Laurent.

C’est en effet la même recette, qui lui avait permis de faire exploser les ventes de Saint Laurent entre 2012 et 2016, qu’Hedi Slimane semble vouloir appliquer chez Celine. Comme il avait transformé “Christian Dior monsieur” en “Dior Homme”, et rebaptisé YSL en “Saint Laurent Paris”, le designer a mis sa patte également sur le logo de Celine, qu’il a privé de son accent. Une première étape incontournable pour le styliste star.

Il s’attaque désormais à refondre totalement l’image visuelle de la marque, jusque-là profondément identifiée à la précédente directrice artistique Phoebe Philo, qui en a incarné le style pendant dix ans. Rendez-vous à Paris le 28 septembre pour découvrir la métamorphose complète lors du premier défilé Celine signé Hedi Slimane.

Celine reveals the first images of Hedi Slimane (extract of Fashion Network)

Hedi Slimane continues to lead the entry around its Celine lifting operation. After unveiling his first model of purse, which was “spotted on the arm of Lady Gaga, and the new logo of the house in early September, the images of his first campaign signed for the House of couture are disseminated.

In Its Instagram account, the LVMH group’s brand posted a series of black and white portraits of young girls and boys at the androgyne allure, some of which are just dressed in an accessory (sail, ribbon, etc), reproposing this disturbing minimalist aesthetic, tinted with a rock underground touch, which has made Hedi Slimane success so far.

These images in black and white and their particular graphism, with the black logo of the brand detaching on a white background, are not without recalling the ones shot, following the same aesthetic, by the creator for Saint Laurent, while he oversaw the revival of the Kering house.

A similarity that has not failed to give rise to the debate on the canvas. If the fans of Hedi Slimane are looking forward to the return of the “maestro and extends before its images, many of them are teeth-grinding, including the fans of Celine who no longer recognize their brand, pointing the similarities with the Saint Laurent campaigns.

Charlie et Elie Sisters évoluent dans un monde sauvage et hostile, ils ont du sang sur les mains : celui de criminels, celui d’innocents… Ils n’éprouvent aucun état d’âme à tuer. C’est leur métier. Charlie, le cadet, est né pour ça. Elie, lui, ne rêve que d’une vie normale. Ils sont engagés par le Commodore pour rechercher et tuer un homme. De l’Oregon à la Californie, une traque implacable commence, un parcours initiatique qui va éprouver ce lien fou qui les unit. Un chemin vers leur humanité ?

The brothers Sisters

The darkly comic, Western-inspired story takes place in Oregon and California in 1851. The narrator, Eli Sisters, and his brother Charlie Sisters are assassins that are sent to kill Hermann Kermit Warm, an ingenious and likable man, who is accused of stealing from the Sisters’ fearsome boss, the Commodore. The series of adventures depicted resemble the narrative form of a picaresque novel, and the chapters are, according to one review, “slightly sketched-in, dangerously close to a film treatment.

YOU (Série/TV Show) Netflix

Joe, le propriétaire d’une librairie new-yorkaise, devient obsédé par Beck, une jeune femme qu’il a sauvé d’un accident, et qui se trouve être une aspirante écrivaine. Il va alors se servir des réseaux sociaux pour nourrir son obsession, savoir en permanence où elle se trouve et ce qu’elle fait, et tenter de faire tomber tous les obstacles qui pourraient se dresser en travers du chemin de leur possible romance.

RIP 💙

Cet appartement à Montpellier, destiné à la location, manquait de clarté et de fraîcheur, selon son propriétaire qui souhaitait y remédier. Sur les lieux l’architecte Thomas Landemaine, entrevoit une belle opportunité : agrandir ces 40 m2, en annexant les combles juste au-dessus, tout en travaillant sur la lumière.

Immergez-vous dans la couleur, les images et les sons de l’Afrique du Sud. La résidence Leobo Private Reserve a été conçue par les architectes primés Silvio Rech et Lesley Carstens. Cette maison privée offre des espaces de divertissement spacieux et innovants, tout en étant le summum du design et de l’architecture africaine avec ses installations de pointe.

Ce domaine de 20 000 acres, entièrement privé, est situé dans les montagnes de Waterberg, à 3 heures de route au nord de Johannesburg. C’est une maison fantastique pour les familles et les grands groupes, avec un pavillon supplémentaire pour 18 personnes.

Immerse yourself in the colour, sights and sounds of South Africa. The Leobo Private Reserve residence is designed by award-winning architects Silvio Rech and Lesley Carstens. This private house offers spacious, innovative entertaining areas; while simply being the pinnacle of African design and architecture with its state of the art facilities.

This completely private 20,000 acre estate is located in Waterberg mountains, 3-hours drive north of Johannesburg and is a fantastic home for families and larger groups alike, with an additional guest lodge for a further 18 guests.

Qu’est-ce que ça fait de voler depuis une montagne à 250 km/h? Espen Fadnes, l’être humain le plus rapide au monde en 2010, a fait équipe avec les chefs de projet Goovinn pour communiquer l’expérience du vol. “SENSE OF FLYING” est le fruit de leur collaboration.

Augmentez le volume, faites-en l’expérience, partagez-le : SENSE OF FLYING

What´s it like flying down a mountain at 250 km/h? Espen Fadnes – The World’s Fastest Flying Human Being 2010 – teamed up with Project Managers Goovinn to communicate the experience of flying. ”SENSE OF FLYING” came out of their collaboration.

Turn up the volume, experience it, share it : SENSE OF FLYING

Credits:
Film by: Stavfel Produktion, Goovinn, Espen Fadnes
Idea: Espen Fadnes/Paul Göransson/Lars Idmyr
Wingsuiting: Espen Fadnes
Cameras: Carl Johan Engberg, Paul Göransson, Espen Fadnes, Lars Idmyr, Kjersti Eide
Car driver + helping hand: Even Flo

Une construction presque nouvelle, Woodpecker Ranch a été remodelée pour l’aspiration des clients à créer leur “maison éternelle” – où ils pourraient élever leurs jeunes enfants et ainsi incorporer leurs divers loisirs dans la propriété.

A nearly new construction, Woodpecker Ranch was remodeled for the clients’ aspiration to create their “forever home” – where they could raise their young children and incorporate all of their diverse extracurriculars into the property.